Ce site utilise des cookies en vue d'améliorer votre expérience en ligne. En poursuivant votre navigation, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus
X Choisissez votre pays

Pourquoi le Big Data va révolutionner la fonction RH du secteur public ?

Big Data par-ci, Big Data par-là, ces dernières années le Big Data (et la Data plus généralement) est le terme à la mode. Mais qu’en est-il concrètement pour vous, professionnels des RH du secteur public ? En quoi cette énorme masse de données peut-elle être une opportunité pour votre métier ? Chez Cegid Public, nous pensons que le Big Data va totalement bousculer la gestion des carrières et dynamiter le monde du recrutement dans le secteur public. Nous vous expliquons pourquoi.

Un pilotage plus fin

Depuis toujours, les collectivités et les établissements publics collectent les données de leurs agents sans nécessairement les exploiter pour anticiper et prendre les bonnes décisions. Les DRH mettent en œuvre des recrutements conformes à la politique du mandat en cours, à leurs expériences et aux valeurs mises en avant par l’organisme public. Or, ces décisions sont cruciales quand on sait que les rémunérations des agents peuvent représenter jusqu’à 60% des dépenses totales de certaines collectivités. Le service RH doit saisir l’opportunité offerte par le Big Data pour optimiser le pilotage et la prise de décision, en se basant sur des données concrètes et vérifiées. Le Big Data accélère la performance, améliore la connaissance, et permet la prédiction.

Un processus de recrutement plus ciblé

Une des applications les plus avancées du Big Data dans les RH aujourd’hui, est l’amélioration du processus de recrutement. Les DRH ont la possibilité d’être plus analytiques et stratégiques dans leurs recrutements. Tout en respectant les règles de confidentialité, le Big Data permet de croiser les bases de données de CVs en ligne, d’analyser des millions de messages de blogs, de commentaires, pour comprendre où se trouvent les experts ou les futurs experts d’un secteur. Les profils sociaux sont analysés en quelques secondes et facilitent la suggestion d’offres aux personnes potentiellement intéressantes. Les technologies du Big Data ont fait progresser la capacité d’une collectivité ou d’un établissement public à prédire quand et comment elle devra approcher les talents potentiels. Avec le Big Data, on sait quelles annonces généreront le plus de candidatures, à quel moment précis les candidats seront les plus susceptibles de répondre, etc. Toutes les données récoltées via le Big Data permettent aussi aux services RH de mieux comprendre les attentes des candidats et ainsi positionner efficacement leur marque employeur.

Une évolution interne plus cohérente

Le Big Data recèle un autre avantage, en ce qui concerne la gestion du capital humain en interne et le développement des compétences des agents. Le Big Data offre d’infinies capacités de modélisation prédictive des besoins futures en termes d’évolutions des métiers. Ainsi, il est possible de déterminer par exemple quels sont les profils capables d’évoluer à court ou moyen terme, et surtout vers quels types de fonctions. La modélisation de telles trajectoires permettent aux services RH de mieux se projeter en tenant compte du temps nécessaire à la formation à de nouvelles compétences ainsi que de la disponibilité des ressources actuelles.

Le Big Data vous interpelle ? Votre service RH souhaite en savoir plus ?
Contactez-nous, un expert RH Cegid Public sera ravi d’en discuter avec vous

Je veux être contacté

6 mars 2017
Nous contacter