Ce site utilise des cookies en vue d'améliorer votre expérience en ligne. En poursuivant votre navigation, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus

Choisissez votre pays

France Connect Agent, le portail métier des fonctionnaires

En effet, à l’instar des citoyens, les agents du secteur public aussi ont désormais leur propre identité numérique … Avec France Connect, on le sait maintenant, les citoyens ont la possibilité d’avoir un identifiant unique pour accéder à l’ensemble des services publics accessibles en ligne. Et cela, sans avoir à s’identifier sur chaque plateforme car France Connect se charge d’assurer et de sécuriser l’échange d’informations et de données entre les plateformes.

Place à France Connect Agent ! Les agents du service public, eux aussi, ont besoin d’une identité numérique les identifiant. Cette identité concerne tous ceux qui doivent s’authentifier dans le cadre de leur mission auprès des applications d’éditeurs tiers. Or la gestion de ces différentes identités numériques complexifie le parcours digital des agents. France Connect Agent permet à ces derniers d’utiliser toutes leurs applications métiers depuis l’identifiant de leur administration de rattachement.

 

Pour cela, d’un point de vue technique, France Connect a créé des habilitations locales et adaptées pour chaque administration. Ceci afin d’attribuer les habilitations adéquates aux différents agents, en fonction des applications en place dans leurs administrations respectives. Au niveau opérationnel, les informations nécessaires pour authentifier l’agent ainsi que ses attributs (habilitations dans les applications métiers en place dans son administration) sont sa date de naissance, son e-mail, son téléphone et son statut administratif. Ces données seront acheminées par France Connect Agent et le fournisseur de service décidera alors de donner ou non un accès personnel et sécurisé.

 

Le concept de France Connect Agent a été testé de mars à juillet 2016 avec une trentaine de collectivités et plusieurs ministères. Un pilote a été mis en place en fin d’année 2016. Parmi les participants, on peut citer l’opérateur numérique e-Bourgogne, les conseils départementaux de Côte d’Or (21) et de Seine-Maritime (76), ainsi que le Ministère de l’Intérieur et de la Justice et l’Agence Nationale des Titres Sécurisés (ANTS). Mais pour passer de la phase « laboratoire » à la généralisation du portail, il faut bel et bien que les Ministères et les collectivités territoriales s’approprient le sujet. Un sujet de plus à mettre en place en 2017.

 

Votre collectivité souhaite en savoir plus la digitalisation du secteur public ? Vous souhaitez être sensibilisé sur tous ces sujets ?

Nos experts se tiennent à votre disposition pour en discuter.

Contactez-nous !

25 avril 2017
Nous contacter

Incollable sur la transformation numérique ?

Abonnez-vous à nos newsletters